Signer la Pétition


MERCI DE NOUS AIDER!!

 
 
AIDEZ-NOUS A SAUVER
LES INDIGENES JUMMAS DU BANGLADESH!
 
Les Jummas sont des minorités indigènes vivant  dans les Chittagong Hill Tracts au Bangladesh. Leur nombre, estimé par le gouvernement du Bangladesh à 350 000, serait de 3 millions. La sous-estimation permettant au gouvernement central de mener une politique de colonisation de leur région. Depuis la création du Bangladesh en 1971, ces autochtones, différents du reste de la population du pays, subissent l’humiliation, supportent l’injustice et sont victimes de la violence des colons bengalis, soutenus par leur gouvernement. Il n’y a pas une minute sans qu’une personne ne soit maltraitée, pas un jour sans qu’une femme ne  soit violentée, pas un mois sans qu’un homme soit tué. Et tout cela sans que le monde le sache. Merci pour votre soutien.



MERCI DE SIGNER LA PETITION

Appel au premier ministre du Bangladesh, au Secrétaire des Nations Unies
et aux dirigeants de la planète.

    Depuis l'indépendance du Bangladesh en 1971, les populations indigènes Jummas des Chittagong hill tracts sont victimes de nombreuses exactions de la part des Bengalis qui viennent coloniser leur terre, soutenus par l'armée et le gouvernement: spoliation des terres, discriminations, violences, viols ou encore assassinats font partie de leur quotidien. L'existence de leurs identités culturelles est danger.
    Préoccupés par cette situation dramatique, nous demandons instamment au gouvernement du Bangladesh :
- de reconnaître les Jummas en tant que populations indigènes, différents de la nation Bengalie.
- de mettre fin à toutes les formes de discriminations contre les Jummas dans leur vie quotidienne et professionnelle.
- d’assurer la sécurité des Jummas dans les CHT et en particulier de mettre fin aux exactions commises à leur encontre et aux viols des femmes Jummas, notamment de la part des militaires.
- de déférer les responsables présumés des violences devant la justice, d’indemniser les victimes et survivants des attaques, de réinstaller les personnes qui ont perdu leur logement et leurs biens, de relâcher les Jummas arrêtés sur de fausses charges.
- de mettre en œuvre sans délai l’Accord de Paix des CHT de 1997, notamment : le retrait des camps militaires, la restitution des terres aux autochtones et la réinstallation des colons bengalis hors des CHT, conformément à la délibération de la Commission territoriale.

    Nous demandons à monsieur Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, et aux dirigeants de la planète:
- de mettre la pression sur le gouvernement du Bangladesh afin de préserver l'identité culturelle des indigènes Jummas et afin de défendre leurs droits.
- de suspendre provisoirement les envois des troupes du Bangladesh dans les missions de paix de l’ONU, ces militaires étant les principaux responsables des violences commises contre les Jummas.

La Voix des Jummas
7 square Paul Lafargue,
91000 Evry, France

Copie à : Madame Sheik Hasina, Monsieur Ban ki-Moon, Madame Ashton, Monsieur Obama, Monsieur Hollande, Monsieur David Cameron.



CIVILITE Monsieur Madame Mademoiselle
NOM
PRENOM
VILLE
PAYS
MAIL
COMMENTAIRE  
(*) Données obligatoires

En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978,vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un email